Les Aventuriers Galactiques Index du Forum
Les Aventuriers Galactiques
Le Ragondin Volant vous souhaite la bienvenue à son bord !
 
Les Aventuriers Galactiques Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aventuriers Galactiques Index du Forum -> Le Pont Principal -> Journal de Bord
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Will Smith
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 95
Major A Sion
Localisation: Galaxie 10, 3ème système à gauche.
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mer 8 Jan - 13:08 (2014)    Sujet du message: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec. Répondre en citant

Autobiographie du Major A Sion. Ecrit et mis en page par Michel Ikoptaire.


Il était grand. Il était beau. Il dégageait une confiance en lui hors norme. Personne ne semblait à sa hauteur. Son impressionnante musculature semblait rayonner au soleil. Il était l'homme le plus reconnu de sa galaxie, sûrement le militaire le mieux payé à des années lumières à la ronde. Il avait tout pour lui : les femmes, l'argent, la gloire et la célébrité. C'était un héros. Will aurait aimé être comme lui.


Le défilé avait débuté depuis une heure déjà, et le jeune troufion Smith ne tenait déjà plus. Qu'elle horreur, rester là, debout, faisant face à la foule, son fusil-laser D17-E à la main, prêt à descendre le premier intrépide qui aurait l'idiote idée de vouloir passer la barrière pour aller baiser les pieds de l'amiral en chef Kiétrobo, le plus grand héros de toute l'histoire de la troisième galaxie. « Il n'y a pas de mission ingrate » avait dit le capitaine de traqueur Alasso. Facile à dire quand votre unique mission consiste à piloter l'un des vaisseaux les plus efficaces de la flotte de l'empire. Ses pieds le démangeaient, son crâne transpirait à grosses goûtes et la fatigue le gagnait doucement. Son attention se relâchait.


Soudain, un mouvement sur sa droite attira son attention : un droïde, qui semblait être un droïde-cuisinier, s'était approché de la barrière et regardait alternativement de droite à gauche. Will se tourna vers son compagnon de droite, qui lui aussi observait la scène, le doigt sur la gâchette de son fusil. Tout se passa très vite : le droïde agrippa la barrière et, tout en sautant par dessus, sorti un pisto-laser classe B. Immédiatement, tandis que Will levait maladroitement son fusil en criant, le droïde tira sur son voisin, qui fut vivement projeté en arrière par le coup de laser. Sans attendre, il dirigea son pisto-laser vers Nathan, qui fut le premier à tirer. Le laser atteint le droïde à l'épaule gauche, décrochant son bras de son buste. Un tir parti du pistolet et frôla l'oreille droite de Will, provoquant une vive vague de chaleur sur le côté de son crâne. Le troufion tira à nouveau et atteint cette fois-ci sa cible en pleine tête. Le droïde s'écroula dans un fracas métallique, inerte.


Sous le choc, Will tomba à genoux. La foule hurlait, autour de lui se pressant ses compagnons militaires. Il vit l'un d'eux tirer un second coup de fusil-laser dans le crâne du droïde. Quelqu'un lui saisit l'épaule, mais il n'eut pas le temps de voir qui. L'inconscience le gagna.




     « - … et donc là je lui ai dit d'aller se faire voir. Attends, j'allais pas le laisser faire ça sans vaseline. Il manquerait plus que ça ! »
     « - T'as bien fait. Ca doit être une mauvaise expérience. Et puis imagine qu'après il te demande une fella... Hé, il est réveillé ! »
Will sentait son crâne bourdonner. Il n'avait mal nul part, si ce n'est au cerveau. Son corps semblait fatigué et refusait de bouger correctement.
     « - Ne bougez pas trop vite monsieur » dit une voix féminine.
Doucement, Will ouvra les yeux et fut surpris de se trouver devant deux hommes en blouse blanche.
     « - Va chercher le capitaine Alasso, Edward. »
L'un des deux hommes se retourna et sortit de ce qui semblait être une des salles de l'infirmerie.
     « - Alors, comment on se sent ? »
     « - Heu, pluston bian. Merf, poutan ! »
Il avait du mal à articuler.
     « - C'est bien. Le capitaine va arriver. Injection léthale, ou chaise électrique ? »
     « - QFOUA ?! » hurla le troufion Smith en se levant d'un bond de son lit.
L'infirmier trébucha sous la surprise et son crâne heurta la poignée de la porte. Sonné de s'être levé si vite, Will s'accrocha comme il put aux câbles qui pendaient près de lui. Ceux-ci cédèrent, ce qui laissa le soldat s'effondrer sur le sol, au bord de l'inconscience. Il entendit des bruits de pas précipité. Quelqu'un le saisit par le bras. Il se débattit, repoussant son agresseur. Il se releva douloureusement, leva la tête et se retrouva face à deux de ses frères soldats en treillis. Derrière eux se trouver le capitaine Alasso, souriant.
     « - Voulésseraipouafair ! » balbutia Will.
     « - Du calme caporal Smith. » dit le capitaine.
Will fut surpris et s'accrocha cette fois à sa table de chevet.
     « - Capou... Kwapo... Woooh ! »
Était-ce un rêve où avait-il réellement été promu ?
     « - Suivez moi. Et faite en sorte de retrouver un français correct, caporal. »
     « - Oh poutain ! » cria-t-il joyeusement.
Il ne se fit pas prier et marcha en direction de la sortie. Il s'arrêta un instant, regardant, désolé, l'infirmier toujours au sol, certainement assommé.
     « - Ne vous en faites pas pour lui caporal, je ne l'aimais pas de toutes façons. »
Surpris, Will demanda :
     « - Il a mort ? »
Le capitaine sourit en acquiesçant. Will venait de tuer un des infirmiers du Traqueur T-51 « Satan's cow », et son capitaine souriait. Quelque chose ne tournait pas rond.
_________________
"Ya comme une odeur étrange."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Jan - 13:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Will Smith
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 95
Major A Sion
Localisation: Galaxie 10, 3ème système à gauche.
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Ven 10 Jan - 19:42 (2014)    Sujet du message: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec. Répondre en citant

Le caporal Smith suivit son capitaine dans le dédale de couloirs qu'était ce vaisseau. Il passèrent devant l'armurerie, où les droïdes-armuriers nettoyaient l'ensemble de l'arsenal du vaisseau. Il passèrent devant la salle à manger, où les droïdes-serveurs et les droïdes-cuisiniers s'empressaient d'installer le repas. Il passèrent aussi devant les toilettes, où les droïdes-serviette s'activaient à essuyer la me... à essuyer.
Soudain, au détour d'un couloir, il tombèrent sur une impasse.
     « - Merde » dit le capitaine Alasso. « Ne bougez pas caporal, je reviens. »
Alors, Will attendit. Au bout d'à peine une minute, une porte se referma devant lui. Surpris, Will tenta de la repousser, la frappa de ses pieds et mains et appela à l'aide en hurlant. Il venait d'être enfermé dans une capsule de sauvetage, utilisées dans les urgences. Le caporal Smith commençait à se demander ce qui se tramait.


Un bruit sourd retentit et Will sentit la capsule bouger. Il allait être ejecté, ejecté du « Satan's cow ». Le caporal recula de la porte et s'assit en tailleur au milieu de la pièce. Inutile d'hurler, de frapper la porte, il était trop tard. Il sortit donc de la poche de sa veste sa PSNetwork 14, édition limitée et dédicacée par Micha Kal. Puisqu'il fallait attendre l’atterrissage, autant passer le temps avec son jeu Pokémon 56ème génération. Il avait réussi à capturer Carapuce, il était temps qu'il évolue.






Une heure était passée et la capsule venait de commencer à vibrer. L'atterrissage était proche. Will se releva, sauvegarda sa partie et éteignit sa PSNetwork 14. Will déplia un des sièges sur le mur, s'assit dessus et boucla sa ceinture. L'heure était à la prière, en espérant que la capsule ne soit pas pulvérisée à l'atterrissage, et que dans le cas contraire, il puisse en sortir. Les vibrations s'amplifièrent quelques instants puis disparurent, laissant place à une intense vague de chaleur. L'impact était proche. Will ne put s’empêcher de se demander quelle erreur il avait put commettre pour se retrouver dans cette situation. N'avait-il pas accompli son devoir en abattant ce droïde ? Ou bien lui manquait-il un élément de l'histoire qui aurait causé sa perte. Il n'eut que peu de temps pour y penser car le crash ne se fit pas attendre plus longtemps.






Des licornes, des lampadaires, une tartiflette... S'était-il endormi ? Ou le choc l'avait-il assommé ? Quoi qu'il en soit, Will se réveilla brusquement, tiré de son inconscience. Sa ceinture avait tenu, la capsule ne semblait pas particulièrement déformée. Pas de fuite d'eau, rien qui semblait poser problème. Will retira sa ceinture, fit craquer les os de son cou et ressortit sa PSN 14. Son Carabaffe était niveau 35, et personne ne l’empêcherait de le faire évoluer en Tortank. Un niveau, rien qu'un seul...
Le dernier dresseur ne l'avait pas vu venir. Une défaite cuisante pour lui, une victoire essentielle pour Will. Tortank venait d'apparaître, emplissant de bonheur le cœur de son propriétaire. A présent, l'heure était à la sortie. Il fallait qu'il sorte de la capsule.

Il se leva, s'approcha de la porte et tira de toutes ses forces sur la poignée de décrochage. Après un court sifflement, la porte fut éjectée vers l'extérieur. Le caporal Smith la vit tomber dans une clairière, visiblement en plein milieu d'une forêt. Doucement il en sortit, laissa ses yeux s'adapter à la lumière puis se retourna. Il avait une chance incroyable. La capsule avait traversé la forêt, ralentissant sa course grâce aux nombreux arbres et cela sans se retourner et sans se décomposer. Si ses supérieurs s'étaient retournés contre lui, sa bonne étoile elle ne l'avait pas abandonné.
_________________
"Ya comme une odeur étrange."


Revenir en haut
Will Smith
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 95
Major A Sion
Localisation: Galaxie 10, 3ème système à gauche.
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Sam 11 Jan - 15:36 (2014)    Sujet du message: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec. Répondre en citant

Sans attendre plus longtemps, Will sortit de la capsule tout ce qui pouvait lui être utile : ration de combat, auto-générateur d'énergie, tente, papier toilette et autres ustensiles indispensables à une survie en milieu hostile. Il n'avait aucun repère : il ne savait pas sur quelle planète il était, l'heure qu'il était ici et donc dans combien de temps la nuit aller tomber. La température était bonne, le climat devait être tempéré. Il devait s'éloigner de la capsule, pour éviter les éventuelles choses hostiles qui auraient repérées le crash. Les humains n'avaient pas que des alliés dans l'univers.


Will choisit de se diriger vers le soleil et de ne pas quitter cette direction, et cela afin de toujours savoir d'où il venait. Il embarqua tout ce qu'il put prendre et ne laissa derrière lui qu'une boîte neuve de chocolats Federry Cochet périmés depuis environ six ans. La route allait peut-être être longue. Il devrait trouver de l'eau potable pour remplir toutes les gourdes à sa disposition, ainsi qu'un endroit à l'abri pour planter sa tente. Will Smith, le désormais déchu caporal de l'armée terrienne, se mit en route pour l'inconnu.







Voilà deux heures à sa montre qu'il marchait, et le soleil ne semblait ni être descendu, ni être monté plus haut dans le ciel. Étrange. Will continuait de marcher, traversant bois et plaines, sans croiser le moindre signe d'une activité humanoïde ou intelligente. Son pistolaser lui manquait. En fait, le poids rassurant qu'il exerçait habituellement sur sa ceinture lui manquait. S'il croisait des forces hostiles aux terriens et qu'ils s'en prenaient à lui sans sommation, il ne pourrait leur tenir tête bien longtemps, et fuir avec tout ce matériel sur le dos pourrait s'avérer difficile. Ses jambes devenaient lourdes, il devait prendre une pause.


Il déposa son sac sur le sol, à côté de ce qu'il restait d'un arbre apparemment arraché par le vent. Il s'assit contre la souche et ferma les yeux pou réfléchir. Il avait éliminé le droïde. Certes son camarade avait été touché – il ne savait d'ailleurs pas s'il était mort – mais le droïde n'avait put atteindre son objectif qui était certainement de tuer l'amiral en chef Kiétrobo... Will sursauta et rouvrit les yeux. Un complot. Le capitaine Alasso était un prétendant au poste d'amiral depuis quelques années déjà. Une place dans le cercle des amiraux se libérait environ tous les cinq ans, et était une place de prestige, d'argent et de repos. Etait-il possible que le capitaine Alasso ai voulut abattre l'amiral en chef pour ainsi se libérer un siège au haut-conseil de sécurité terrien ? Tout cela semblait trop. Trop pour un troufion comme Will, qui n'était au courant de rien et se contentait simplement de faire son devoir de soldat. Il souffla et décida que rester inactif n'était pas une bonne chose. Il se releva, attrapa son paquetage et se remit en route, reprenant la direction du soleil, toujours immobile dans le ciel.






Trois heures de plus. Will venait de trouver un lac. Tapis derrière des buissons, il avait sortit une paire de jumelles. Un modèle militaire sophistiqué qui détectait la chaleur, l'électricité statique et la vodka fraîche. Enfin, en théorie. Il ratissait la zone à l'aide de ces jumelles, afin de détecter une éventuelle trace de vie. Cette planète était étrange. Pas de bruit d'oiseaux, pas d'insectes se promenant sur le sol, pas un seul mammifère se promenant dans la forêt ou les plaines. Will avait fait de la biologie en classe préparatoire militaire, et ce genre de système n'existait pas.


La zone ne semblait pas habitée. Il décida donc de sortir de sa cachette et d'aller gouter l'eau du lac. Elle semblait bonne, et fraîche. Il remplit donc ses gourdes d'eau,les rangea et se remit immédiatement en route, contournant un peu le lac. Une grande colline se dressait face à lui. Peut-être lui indiquerait-elle le chemin à suivre pour trouver une trace de vie.
_________________
"Ya comme une odeur étrange."


Revenir en haut
Will Smith
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 95
Major A Sion
Localisation: Galaxie 10, 3ème système à gauche.
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Ven 17 Jan - 22:05 (2014)    Sujet du message: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec. Répondre en citant

« Les chaussettes de l'archiduchesse sont-elles chèsses... chèches... sèches, ou arssisè... archisèches. »
Pourquoi pensait-il à cette phrase ? Il arrivait tout juste en haut de la colline. La vue était dégagée et... surprenante. En contrebas, de gigantesques installations trônaient. Will les reconnaissaient bien, elles avaient étaient bâties selon le schéma S-72 du code militaire intergalactique terrien. Il reconnut immédiatement les mines de métal et de cristal, l'usine de robots et le chantier spatial encore en construction. Plus loin, près d'une montagne bordée d'un étang apparaissait des synthétiseurs de deutérium. Cette planète était celle d'un colon, une personne désireuse de bâtir un empire, plus ou moins imposant. Will pourrait espérer y trouver refuge et pourquoi pas un moyen de se tirer d'ici.


Will s'assit. Il sortit une gourde d'eau et la bu d'une seule traite. Les prochaines heures pourraient devenir salvatrices. Ou bien être simplement les dernières de sa vie. Calmement, il sortit sa PSN 14, l'alluma et chargea sa dernière partie de Pokémon. Il devait se détendre. Il avait sauvegardé dans la 54ème arène du jeu. Il ne lui en restait que 26. Son Tortank était niveau 36 et Will ne doutait pas un instant de sa victoire.




Une fois la victoire acquise, Will sauvegarda et éteignit sa PSN 14. Il se releva et entama la descente de la colline en direction de la base humaine. Il ne courut pas, ne pressa pas la marche, car si l'équipe de cette base était compétente, il avait déjà dut être repéré. Alors, calmement, il descendit la colline. Son paquetage était lourd, il transpirait à cause du soleil qui n'avait toujours pas bougé dans le ciel.


Il ne lui fallut que quelques minutes pour atteindre une gigantesque porte blindée, placée entres les immenses murs qui entouraient la base. Il resta là, debout face à l'infranchissable porte, attendant un signe, une voix qui...
« - Yo man ! Comment t'as fait pour sortir man ? »
Une personne en haut du mur, venait visiblement de lui adresser la parole.
« - Allez man, reste pas en bas ! Si le boss l'apprend, t'es foutu man ! »
Dans un bruit assourdissement et un effroyable et long grincement, la porte s'ouvrit. Will n'avait pas compris ce que l'homme lui avait dit. Pour qui l'avait-il pris ? Un de ses amis ? Une fois la porte ouverte, une silhouette apparu.
« - Salut man ! » dit la silhouette. « Je sais pas comment t'as fait pour sortir man, mais vu ta gueule, ça doit faire quelques jours. Allez man, retourne vite à ton poste et surtout man, dit à personne que j't'ai laissé rentrer. »
Will ne se fit pas prier. La chance était vraiment avec lui. Il avança vers l'intérieur de la base et s'arrêta devant l'homme qui lui avait ouvert. De taille moyenne, de très long dreadlocks noirs et sales couvraient ses épaules. Il portait une veste en cuir brun abimée, ornée d'un écusson représentant un poisson tenant dans sa bouche une dague. Il était écrit en dessous « Kukisanfort ». Si c'était le nom de leur empire, la suite allez certainement surprendre Will.
_________________
"Ya comme une odeur étrange."


Revenir en haut
Will Smith
Equipage

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2014
Messages: 95
Major A Sion
Localisation: Galaxie 10, 3ème système à gauche.
Masculin Cancer (21juin-23juil)

MessagePosté le: Mar 28 Jan - 18:45 (2014)    Sujet du message: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec. Répondre en citant

      Will déambulait entre les bâtiments, les cuves de stockage et les toilettes en préfabriqué. Il croisait des dizaines de personnes, toutes vêtues d'une veste en cuir brun plus ou moins abîmée ornée de l'écusson « Kukisanfort ». Au détour d'une allée, il aperçu un grand bâtiment, sur lequel était écrit d'une manière peu habile « kantinne ». Intéressant. Etait-il tombé sur un empire d’illettrés ? C'était peut-être la raison de leur présence ici. Peut-être avaient-ils été jetés de leur planète parce qu'ils étaient trop... enfin trop... trop cons, en fait. Ce n'était pas impossible, vu la facilité avec laquelle Will était rentré dans la base.



     L'ex-soldat décida de se rendre dans ce bâtiment. Peut-être pourrait-il en apprendre un peu plus sur cet endroit. Mais à peine avait-il fait quelques pas qu'un homme se dressa devant lui. Il était grand, très grand, presque deux têtes de plus que Will qui mesurait 1m95, et ses épaules étaient plus larges que toutes celles que Will avait put jamais voir. Son visage faisait peur. Il avait l'air méchant, comme un bulldog à qui on aurait retiré son steack juste avant qu'il l'entame.
      « - Suis moi » dit l'homme d'une voix rauque.
Will ne réfléchit pas et le suivi. L'homme l'emmena dans ce qui aurait put être un hall de banque. Spacieux, bordé de comptoirs en bois poli, des vitres blindées protégeant les agents de la banque. Sauf que personne ne semblait être présent. Ils traversèrent le hall et atteignirent un ascenseur. L'homme l'appella :
      « - ASCENSEUR ! »
Etrange façon d'appeler un ascenseur. En l'absence de bouton, Will supposa que c'était le mieux à faire, et s'éxécuta à son tour :
      « - ASCENS... »
      « - Ferme là » lui dit l'homme, sans même se tourner vers lui.
Will ne voulait en aucun cas fâcher l'armoire à glace qui lui servait d'escorte. Ses entraînements de combat seraient certainement risibles face à ce monstre.



      Aussi surprenant que cela puisse paraître, la porte de l'ascenseur s'ouvrit. Un ascenseur classique, petit. Très petit, en fait. L'homme poussa Will à l'intérieur puis entra à son tour. Pressé contre le fond de la cabine, l'ex-soldat n'avait d'autre choix que de retenir sa respiration, l'imposante masse musculaire de son garde du corps l'écrasant contre le mur. L'homme hurla :
      « - Au sous-sol ! Et magne toi ! »
Immédiatement, l'ascenseur bougea pour descendre pendant une dizaine de secondes. La porte s'ouvrit, l'homme sortit et Will repris sa respiration.
      « - Avance. »
Il s’exécuta et suivit son escorte dans un long couloir éclairé par quelques néons poussiéreux. Au fond du couloir, l'homme frappa trois fois à une porte en métal gris, puis l'ouvrit. Will entra et ce qu'il vit le laissa sans voix.

_________________
"Ya comme une odeur étrange."


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:33 (2018)    Sujet du message: Will Smith, le vraiment faux : l'histoire d'un mec.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aventuriers Galactiques Index du Forum -> Le Pont Principal -> Journal de Bord Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com